je rêve d’écailles de lune
à tire d’ailes dans les yeux d’ombre

assis sur l’herbe de la rive
je regarde étonné
la chaleur qui monte
l’or cendré des bouffées de soleil
sous un ciel jaune d’octobre

tout cela je le fais pour toi

abraser le dessous des planches
frissonner le fleuve
gémir sur mes jambes
lécher l’eau des ponts
remplacer les vielles semelles
frapper le zinc
retirer la lumière du jour
fissurer les trottoirs
ressembler à un autre

mines de plomb
douleurs ennuyeuses
foules lugubre
gueules de coton
chansons d’esbroufe
travers de poissons

dans le cœur un seul secret

grand-mère serpent
bibliothèque incendiaire
boucle de fumée
prière près de l’eau

Illustration : Sifar
Illustration : Sifar