MICRO FICTION 17

Liberté pour Rapanoville

Le dernier exilé forcé, diaspora d’un seul, tente d’attirer notre attention sur le devenir de Rapanoville. Devant l’impossibilité de jeter une bouteille à la mer dans notre océan de béton, il décide de faire passer son message par une grosse boite aux lettres.
ERREUR MAJUSCULE, sous cette forme son message n’aboutira pas, figé dans le jaune-la-poste, jusqu’à effacement par ProdiClean® ou par érosion de pluies acides.

Il n’y a déjà plus de traces de la ville même, les moteurs de recherches ne retournent aucun résultat.

À moins que…
À moins que quelqu’un ne photographie ce message désespéré. Qu’il ne cherche l’existence de la ville. Qu’il ne s’en émeuve sur un blog, ouvrant la voie à une future ré-indexation par les spiders, bots & crawlers.

Et ensuite ? Ira-t-il, lui aussi, taguer des messages en lettres noires sur fond jaune ? Ou partira-t-il à l’aventure dans l’espoir de libérer une cité perdue ?

————

[Bande son : CoH – Mask of Birth]

MICRO FICTION 16

ALIMENT POUVANT CONTENIR DE TRACES DE DINOSAURES, DE MÉTÉORITES ET DE POUSSIÈRES D’ÉTOILES (INFIMES).

MICRO FICTION 15

…ET NOUS BALANCERONS DES BRIQUES DE TOFU DANS LES VITRINES DE L’ORDRE PORCIN…

Extrait d’un tract trouvé au sol après à un concert/manif du groupe VEGANAR

MICRO FICTION 14

CETTE ANNÉE L’APPEL DU 18 JUIN AURA LIEU LE 17 EN RAISON DES ÉLECTIONS.

Avis non daté du bureau communal de post-chronologie.

 

California, Uber, Alice

– Alice Connor ?

La main gantée de cuir du motard heurte fermement la vitre côté conducteur du VTC. Alice l’abaisse à demi, dans un mouvement d’ouverture et de protection dérisoire.
Le policier se penche pour la regarder de plus près, procéder à l’identification par reconnaissance faciale. Elle voit le clignotement rouge du scanner de l’Agent IAssermenté s’activer derrière les verres miroir de ses Ray-K-Ban®. Elle y plonge le regard… et passe de l’autre côté du terminal.
Pas question de laisser un contrôle routier pourrir le fruit de sa journée de travail. Il faut qu’elle aille vite. Trouver la faille dans le cheapset ™ de l’IA flicarde et renvoyer sa mémoire tampon à court terme quelques minutes en arrière. Juste quelques instants avant qu’elle ne n’excède les 30 mph et que le système d’alerte et de traceurs ne la désigne comme cible pour la patrouille sur le Governor Schwarzenegger Boulevard.

MICRO FICTION 13

“JOYEUSE SAINT BARTHÉLÉMY À TOUS !”

Premiers mots de l’allocution du secrétaire d’état en charge de la cohésion religieuse et du culte des morts lors de sa prise de fonction le 24 août.

316 mars sur 1000

316 mars sur 1000

Deuxième contribution sous forme de micro-fiction au projet 1000 jours en mars.


À compter du 316 mars, BIG NADA s’est activé. Un métavirus informatique, multiforme, qui compromet l’intégrité des données en les modifiant, en falsifiant les bases de données jusqu’aux back-ups les mieux protégés ou encore en créant à la volée de la fausse information lors de requêtes sur les moteurs de recherche. L’œuvre d’une entité de hackers nihilistes appelée DARK SUCKERBORG qui a décidé de foutre un boxon monstre.

On ne connaît pas leur but au-delà d’un effondrement economico-technologique, on ne sait même pas s’ils souhaitent une « renaissance d’internet » quand ils auront fini de le dézinguer. On a retrouvé à peine un bout de ce qui pourrait faire office de manifeste, lui-même sujet à caution. Sur ces quelques bits de texte on ne trouve qu’une prose insipide parlant de punition, d’humanité trop conne pour mériter le salut, du gâchis monumental de ces millions de serveurs, de sites, de réseaux qui auraient pu servir à tirer l’humanité vers le haut alors qu’ils n’ont fait que révéler, algorithme après algorithme, la profonde débilité de notre espèce.

Et ça va très vite. Plutôt que de voler les données, de les détruire ou de les rendre inaccessibles, elles sont devenues non-fiables. Plus rien à en tirer. Plus de valeur marchande. Impossible de prendre des décisions basées sur de telles informations. Les gouvernements, les entreprises, les IA et les individus sont très rapidement devenus incapables d’arbitrer. D’une confiance aveugle dans le grand oracle qu’était internet nous en sommes arrivé à une paralysie totale, submergés par de l’information dont une seule chose est sûre : elle est erronée.

 

316 mars, soit le 10 janvier 2017

316 mars, soit le 10 janvier 2017

135 mars sur 1000

135 mars sur 1000

Ma petite contribution au projet d’écriture 1000 jours en mars, quelque peu retouchée ici, c’est le problème de se relire, on modifie… Je mets la capture de l’original après le texte.


135 mars :

Il dérive tranquillement au dessus de la gare, bleu et alu, le soleil qui se réverbère sur sa peau te vrille les yeux si tu le regardes en face.
Gentil dauphin flic.
Au début je ne comprenais pas d’où sortaient ces ballons de fête foraine, elle était où la fête ? Un, puis deux… et après quelques jours leurs mouvements erratiques les ont trahis. Moi, j’ai percuté quand un ballon Mickey m’a raccompagné chez moi en remontant le vent. Je sortais des encombrants, un énième premier mercredi de mars ; il était flippant avec sa tronche de Disney et son regard de keuf, il ne m’avait pas lâché jusqu’à ce que je m’engouffre dans le métro.

Des drones. La surveillance silencieuse, ciblée, cheap et colorée sous forme de Bisounours, de Dora ou d’Astroboy. Je ne comprends toujours pas pourquoi ils font ça. Est-ce qu’il y a une histoire de licence derrière ? Est-ce qu’un sbire du ministère de l’intérieur a des espoirs de dividendes ?

Autour de moi on se perd tous en conjectures et notre parano chronique devient parano constante. Hier j’ai croisé une amie totalement flippée, elle répétait en boucle qu’elle avait vu des mômes sortir du centre de loisirs, chacun avec un ballon au bout du bras, se disperser dans toutes les directions.
Elle en a suivit un au hasard, il a lâché son Donald près d’un local de la CNT avant de s’éloigner à cloche-pied.

 

135 mars, soit le 13 juillet 2016

135 mars, soit le 13 juillet 2016

MICRO FICTION 12

AFIN DE RÉSORBER LE CHÔMAGE, ET DANS UN GRAND ÉLAN RÉPUBLICAIN PUBLIC-PRIVÉ, NOUS ALLONS MULTIPLIER LES BARRIÈRES ET LES CARRIÈRES DE GARDE-BARRIÈRE.

Extrait du discours prononcé par Mme Lourdes Sas lors de la journée porte ouverte du Ministère du Clivage et de la Coercition.

MICRO FICTION 9

SIGNALEZ TOUT COMPORTEMENT SUSPECT, NOTAMMENT DANS VOTRE ENTOURAGE PROCHE, EN PUBLIANT DES PREUVES DIRECTEMENT SUR LA NOUVELLE INTERFACE GÉOLOCALISÉE WWW.GALERIE-LAFAYOTE.GOUV.FR #SURVEILLEZ #DÉNONCEZ #SOYEZVIGILANTS

MICRO FICTION 8

DARK SUCKERBORG A ANNONCÉ AVOIR PARACHEVÉ LE PHAGOCYTAGE COMPLET DES INTERNETS. SON RÉSEAU AYANT INFILTRÉ LE MOINDRE SERVEUR EN ACTIVITÉ CHAQUE INTERNAUTE EST DÉSORMAIS INCLUS D’OFFICE DANS SES PLANS FUTURS. LA PREMIÈRE ÉTAPE CONSISTE À ATTRIBUER UN KLOUT SCORE À CHAQUE INDIVIDU PERMETTANT AUX GOUVERNEMENTS DE JAUGER LA LOYAUTÉ DE LEURS CITOYENS.

MICRO FICTION 7

LA STATION DE MÉTRO “ARTS ET MÉTIERS” EST DÉCLARÉE TROP STEAMPUNK POUR UN MATÉRIEL ROULANT À L’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE.

MICRO FICTION 6

LE PREMIER MINISTRE VLADIMIR VALLS A ANNONCÉ CE MATIN SON INTENTION D’ANNEXER LA CATALOGNE.

MICRO FICTION 5

CONFORMÉMENT À LA NOUVELLE LÉGISLATION SUR LE TRAVAIL LES GRAPHISTES SERONT DÉSORMAIS PAYÉS AU CMYK

MICRO FICTION 4

TOUT DRONE PRÉSENTANT UNE FAILLE ZERO-DAY
SERA ABATTU SANS SOMMATION

Ceci est un message du ministère des armées et du transport.

MICRO FICTION 3

J’AIME MA BANQUE. J’AIME MA BOITE. J’AIME MA BITE.

Ceci est un message du ministère de l’économie, des finances et du redressement reproductif.

MICRO FICTION 2

MERCI DE FACILITER LES CONTRÔLES

MERCI DE FACILITER LES PERQUISITIONS

MERCI DE FACILITER LES INTERROGATOIRES

MERCI DE NE PAS VOUS OPPOSER