PCCC

POGO CAR CRASH CONTROL c’est un jeune groupe énervé qui fait du bien, qui te catharsise avec leur boucan et leur gueulante. Des paroles brutasses bien hurlées qui te défoulent et caressent ta sociopathie dans le sens du crin. Ajoute à ça des clips suffisamment débiles pour que tu mesures la distance entre le premier et le douzième degré, et qu’une fois que tu auras brulé 10000 kcal en reprenant en chœur « ta gueule et crève », « casse-toi et laisse moi tout seul » ou encore « j’dois être con, j’dois être consensuel », tu pourras retourner légèrement apaisé vers les quelques humains avec qui tu réussis à t’entendre dans ce vieux monde. Merci les POGO, vivement l’album.

MICRO FICTION 16

ALIMENT POUVANT CONTENIR DE TRACES DE DINOSAURES, DE MÉTÉORITES ET DE POUSSIÈRES D’ÉTOILES (INFIMES).

RIP

On heavy rotation today, in memory of Prodigy of Mobb Deep. One of the coldest, sharpest and infamous lyricist ever. I met him one night in Miami in 2000, unexpected strange encounter on a sidewalk.

MICRO FICTION 15

…ET NOUS BALANCERONS DES BRIQUES DE TOFU DANS LES VITRINES DE L’ORDRE PORCIN…

Extrait d’un tract trouvé au sol après à un concert/manif du groupe VEGANAR

MICRO FICTION 14

CETTE ANNÉE L’APPEL DU 18 JUIN AURA LIEU LE 17 EN RAISON DES ÉLECTIONS.

Avis non daté du bureau communal de post-chronologie.

 

19h20

– Ce médecin ! J’en ai entendu parler un nombre incurable de fois !

Microspores de Noon

On a commencé un truc savoureux avec les Voltés, la traduction des tweets de Jeff Noon, ce qu’il appelle des “microfictional spores”.

On a créé un compte sur le mastodon de La Volte exprès pour ça : https://social.lavolte.net/@JeffNoonFR

Pas toujours évident à traduire mais on s’accroche en amateurs éclairés, il a de telles fulgurances !

 

EDIT 25/08/2017 :/ le serveur du mastodon est tombé… on trouvera une autre destination pour les trados, à suivre…

3H

Je rêvais que je ne dormais pas… ça m’a réveillé.

Citation Henry / Mucchielli

La situation devient de plus en plus compliquée. Le monde ne veut plus laisser personne en paix.

Journal de mon retour à la cité natale.
Yama Loka Terminus – Léo Henry et Jacques Mucchielli