– Quand tu y réfléchis, Asimov, c’est un peu Giscard dans l’espace…